Lexique Immobilier

Le lexique immobilier vous donne une définition accessible de certains termes à connaître avant l'achat ou la location d'un bien immobilier : « Bon de visite », « droit de préemption », « condition suspensives »... autant d'expressions dont vous trouverez la signification dans le lexique immobilier. Après avoir affiné vos connaissances grâce au lexique immobilier, n'hésitez pas à consulter nos annonces disponibles sur le site.

  • Achat en etat futur d'achevement

    Achat sur plan. L'acquéreur paye le prix du bien acquis au fur et à mesure de l'avancement des travaux.
  • Acte authentique

    L'acte authentique est celui qui a été reçu par notaire selon les solennités requises. Il peut désormais être dressé sur support électronique. On en parle la plupart du temps au sujet de l'acte de vente.
  • Amiante

    voir "Etat d'amiante"
  • Assurance dommages-ouvrages

    Assurance que doit souscrire le maître de l'ouvrage afin de garantir la réparation des désordres de nature à engager la responsabilité décennale des entreprises.
  • Béneficiaire

    Désigne la personne qui est destinataire d'une promesse unilatérale d'offre de vente
  • Bon de visite

    Reconnaissance par les acquéreurs d'avoir visité un bien par l'intermédiaire d'une agence immobilière.
  • Carte professionnelle

    Document administratif que doit détenir toute personne physique ou morale qui se livre ou prête son concours à l'achat, la vente, la location, la gestion du bien d'autrui.
  • Certificat d'urbanisme

    Document administratif donnant l'état des règles d'urbanisme applicables à un terrain au jour où il est établi. Délivré gratuitement, il donne des informations sur la constructibilité et sur les droits et obligations attachés à un terrain.
  • Clause pénale

    Clause par laquelle une personne s'engage à verser une somme forfaitaire en cas d'inexécution de l'obligation principale à laquelle elle s'est engagée. On peut trouver cette clause par exemple sur une promesse de vente.
  • Compromis de vente

    Contrat synallagmatique de vente, le plus souvent reçu par acte sous seing privé. (Voir aussi "Promesse de vente").
  • Contrat de location

    Contrat par lequel l'une des parties s'oblige à donner la jouissance d'une chose pendant une durée déterminée ou indéterminée, moyennant le paiement d'un prix convenu.
  • Conditions suspensives

    Evénement indépendant de la volonté des parties auquel est suspendue l'exécution de leurs engagements, comme par exemple l'obtention d'un prêt par l'acquéreur.
  • C.O.S.

    Le C.O.S. (coefficient d'occupation des sols) sert à définir le rapport entre la surface du terrain et le droit de construire de la surface hors oeuvre net ( S.H.O.N.). Un C.O.S. de 0,4 affecté à un terrain de 500 m2 permet de construire 500 x 0,4 = 200 m2 de S.H.O.N., si le plan d'occupation des sols (P.O.S.) le permet.
  • C.O.S. Résiduel

    Définit sur un terrain où il y a déjà une construction, le droit d'ériger une construction additionnelle. Si sur un terrain de 500 m2, il y a déjà une maison de 160 m2 (S.H.O.N .) et que le C.O.S ; est de 0.4 on peut y construire 40 m2 (S.H.O.N .), si le P.O.S. le permet.
  • CREP

    Un Constat de Risque d'Exposition au Plomb doit être annexé à toute promesse unilatérale de vente ou d'achat, à tout contrat réalisant et constatant la vente d'un immeuble affecté en tout ou partie à l'habitation, construit avant le 1er janvier 1949.
  • Délai de réflexion ou de retractation

    L'acquéreur d'un bien à usage d’habitation dispose d’un droit de rétractation ou de réflexion (selon le cas) pendant 7 jours. Durant cette période, aucune somme d’argent ne peut être versée, sauf lorsque l’acte sous seing privé est reçu par un professionnel qui devra restituer les fonds reçus dans un délai de 21 jours en cas de rétractation de l’acheteur.
  • Diagnostic électricité

    Lors de la vente de tout ou partie d’un immeuble d’habitation comportant une installation d’électricité réalisée depuis plus de quinze ans, un diagnostic électricité est annexé à la promesse de vente ou au compromis. Ce diagnostic doit avoir été établi moins de trois ans avant la date de la promesse.
  • Diagnostic gaz

    Lors de la vente de tout ou partie d’un immeuble d’habitation comportant une installation de gaz réalisée depuis plus de quinze ans, un diagnostic gaz est annexé à la promesse de vente ou au compromis. Ce diagnostic doit avoir été établi moins de trois ans avant la date de la promesse.
  • DIANC

    Lors de la vente de tout ou partie d’un immeuble d’habitation non raccordé au réseau public de collecte des eaux usées (ex : fosses septiques), un Document de contrôle de l’Installation d’Assainissement Non Collectif doit être annexé à la promesse de vente ou au compromis. Seules les mairies et les établissements qu’elles délèguent sont habilités à délivrer ce document de contrôle. Le DIANC doit être établi moins de trois ans avant la date de signature de l’acte de vente.
  • DPE

    Lorsqu’un bien est offert à la vente ou à location, le Diagnostic de Performance Energétique est tenu à disposition de tout candidat acquéreur ou locataire. Depuis le 1er janvier 2011, en cas de vente ou de location d’un bien immobilier, le classement du bien au regard de sa performance énergétique est mentionné dans les annonces. Le DPE doit être annexé au compromis ou à la promesse en cas de vente et à tous les baux (sauf les baux ruraux) en cas de location.
  • Droits de préemption

    Droit permettant à une personne privée ou à une collectivité publique de se porter acquéreur d'un bien immobilier en se substituant à l'acheteur initial.
  • Droit de mutation

    Droits et taxes perçus par le notaire, lors d'une mutation à titre gratuit ou onéreux (vente, donation, succession) pour le compte de l'Etat et des collectivités locales.
  • Etat d'amiante

    Les vendeurs d'immeuble dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997 ont l'obligation d'annexer à leur promesse de vente un état mentionnant la présence ou non d'amiante. Cette obligation concerne aussi bien les appartements que les maisons individuelles. De plus, les propriétaires des immeubles à usage d'habitation construits avant le 1er juillet 1997 comportant plus d'un logement sont tenus de faire rechercher la présence d'amiante et de justifier, le cas échéant, de l'exécution des mesures prescrites dans le rapport établi par un organisme agréé. Même si le bien n'est pas vendu.
  • ERNT

    Pour toute transaction immobilière, toute location (vide, meublée, saisonnière, professionnelle, commerciale...), le propriétaire doit fournir, en même temps que le contrat, un Etat des Risques Naturels et Technologiques (ERNT). Valable 6 mois, ce document liste les risques naturels (inondation, sécheresse, mouvement de terrain...) et technologiques (industriels, chimique, biologiques...) auxquels est exposé le bien immobilier.
  • Etat relatif à la présence de termites

    Dans les zones délimitées par arrêté préfectoral, un état relatif à la présence de termites datant de moins de six mois doit être produit au plus tard lors de l’acte authentique. Il est conseillé de fournir ce document lors de la signature du compromis.
  • Garantie de bon fonctionnement

    Les éléments d'équipement d'un immeuble neuf qui ne sont pas indissociables du gros œuvre sont garantis pendant 2 ans en cas de dysfonctionnement.
  • Garantie décennale

    Tout constructeur d'un ouvrage est responsable pendant 10 ans envers le maître de l'ouvrage des désordres pouvant affecter sa solidité ou le rendre impropre à sa destination. Entrent dans le champ d'application de la garantie décennale les désordres de même nature qui affectent les éléments d'équipements indissociables du gros œuvre.
  • Garantie de parfait achevement

    La garantie de parfait achèvement, à laquelle l'entrepreneur est tenu pendant 1 an à compter de la réception des travaux, a pour objet la réparation de tous les dommages constatés dans le procès-verbal de réception ou notifiés postérieurement.
  • Honoraires

    Rémunération perçue en contre partie de la fourniture d'une prestation de service par un professionnel. Chaque agence immobilière doit afficher ses tarifs.
  • Hypothèque

    Garantie consentie sur un bien immobilier au profit d'un prêteur de deniers. Cette prise de garantie, reçue par acte notarié et publiée aux hypothèques, entraine des frais pour l'emprunteur.
  • Indemnité d'immobilisation

    Somme versée entre les mains de l'agent immobilier ou du notaire, soit à l'occasion d'une promesse unilatérale de vente, soit à l'occasion d'une promesse synallagmatique de vente qui restera acquise au vendeur en cas de non réalisation de la vente.
  • Jouissance

    Faculté d'utiliser un bien immobilier ou d'en percevoir les fruits.
  • Mandant

    Personne qui donne à une autre (le mandataire) le pouvoir d'accomplir en son nom un ou plusieurs actes juridiques.
  • Mandat de vente

    Acte par lequel le mandant donne pouvoir au mandataire de vendre un bien. Dans la pratique les pouvoirs conférés par le propriétaire sont limités à la recherche d'un acquéreur. Il s'agit donc d'un mandat de recherche qui impliquera que le compromis soit régularisé par le vendeur lui-même.
  • Mesurage carrez

    Mesurage obligatoire qui doit figurer dans la promesse de vente ou le compromis d'un lot privatif situé dans un immeuble soumis au régime de la copropriété, attestant la superficie de la partie privative du dit lot.
  • P.L.U.

    Le plan Local d'Urbanisme est élaboré sur l'initiative des communes et concerne l'ensemble du territoire de la commune.
  • Promesse de vente

    Avant-contrat signé par le vendeur et l'acquéreur d'un bien immobilier. Il peut être établi, soit sous-seing privé, soit devant notaire. Il existe deux sortes de promesse de vente : - La promesse unilatérale de vente : cette formule n'engage pas l'acheteur
    - La promesse bilatérale ( contrat synallagmatique) appelée aussi compromis de vente : ce type d'accord engage l'acquéreur au même titre que le vendeur.
  • Promettant

    Mot désignant la personne (le vendeur) qui s'engage à céder son bien au bénéficiaire (l'acheteur), lors de la signature d'une promesse de vente
  • Servitude

    Une servitude est une contrainte qui est imposée à une propriété au profit d'une autre propriété (ex : Servitude de passage...) Les règlements administratifs en matière d'urbanisme peuvent également créer des contraintes à la charge d'une propriété.
  • Syndic

    Personne physique ou morale agissant en qualité de représentant d'un syndicat de copropriétaires et exerçant les fonctions légales attachées à cette qualité.
  • Taxe d'habitation

    Taxe due au titre des impôts locaux pour tout occupant d'un logement au 1er janvier, qu'il soit propriétaire ou locataire, à titre onéreux ou gratuit.
  • Taxe foncière

    Taxe due au titre des impôts locaux par tous les propriétaires d'un bien immobilier situé dans la commune.
  • Termite

    insecte xylophage. Voir "Etat parasitaire"
  • Xylophage

    voir "Etat parasitaire"