Gérer sa vie au quotidien.

Vivre, c'est programmer les choses, à sa manière, à sa guise, pour mieux se sentir. Il est donc indispensable de chercher à bien planifier son quotidien surtout dans le cas d'espèces des dépenses, des achats et des projets futurs. C'est à ce plan d'action existentiel que nous invite le présent article dans ses plus moindres détails.

Vivre au jour le jour.

Le présent article comme nous étions à le préciser plus haut, s'intéresse à un thème précis qu'est : le reste à vivre. Pour plus de précisions, veuillez consulter https://www.reste-a-vivre.fr/. Toutefois, le « reste à vivre » est tout simplement – comme son nom l’indique – ce qu’il reste en euros à une personne ou à une famille pour vivre au quotidien après avoir enlevé de ses revenus toutes les charges indispensables et obligatoires. Ce reste à vivre doit permettre à chacun de financer au jour le jour les dépenses de nourriture, de vêtements, de transports, de loisirs…reste à vivre se calcule en euros et pas en pourcentage, contrairement au taux d’endettement. 

Il suffit donc de juste savoir faire des additions et des soustractions. Le calcul se fait en trois étapes très simples : somme de tous les revenus : salaires, retraites, pensions, allocations…somme de toutes les charges indispensables et obligatoires : crédit immobilier, emprunt voiture, prêt à la consommation, impôts…reste à vivre = 1 – 2

Exemples de reste à vivre.

. Dans un couple, madame gagne 2000€ et monsieur a une retraite de 1500€. Le couple doit payer tous les mois 950€ de crédit et 120€ d'impôts. Reste à vivre = (2000+1500) – (950+120) = 3500 – 1070 = 2430€. En effet, le reste à vivre est calculé lorsqu’il y a des situations d’endettement et/ou de pensions à étudier. 

Par exemple, c’est un élément prépondérant dans les dossiers de crédit immobilier, les calculs de pensions alimentaires dans le cadre d’un divorce ou encore les calculs de budget mensuel pour les majeurs protégés. En dépit de tout, retenons que la situation pour laquelle vous avez besoin de connaître le reste à vivre, son calcul peut varier.